Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:37

Peindre la vie telle qu'elle se déroule autour de moi, avec ses sentiments, cruelle ou formidable, dure ou belle. En s'exprimant de façon spontanée, directe, c'est le geste qui agit et non la conscience tout comme les primitifs ou les enfants.

Peindre de tout son être, se battre avec la peinture par des gestes vifs, avoir une expression directe utilisant des couleurs vives, le grattage, le collage, sur tous supports et en toutes circonstances.

 

Les personnages ( Bonome ) sont l'expression d'une vie. On peut y voir des mains-outils, des mains-arbres, une mécanique dans les formes à travers le jeu, la répétition : une machinerie de vie ou l'oeil est à la fois une fenêtre qui nous permet de voir l'Extérieur, l'autre, mais aussi la nature ( notre soleil, notre lune ), l'urbanisation ( nos panneaux, nos immeubles, notre signalétique ). Et de voir l'Intérieur dans la recherche de Soi, le tracé d'une vie et ses péripéties.

Le corps est une structure, avec des sections, des points sensibles, un châssis complexe avec lequel on vit, forcément.

Il n'y a pas de rapports Normaux. Il y a des sensibilités ou l'homme égale la femme égale l'Humain. Peindre les énigmes humaines, sans responsabilité, sans contrainte.

Voir, regarder l'autre, l'ailleurs et se voir dans ce jeu de peinture.

Partager cet article
Repost0

commentaires